Santé communautaire

Accueil / Secteurs d’activités / Santé communautaire

Le contexte national de notre pays est caractérisé par la persistance de certaines affections comme le paludisme, le VIH/Sida et les maladies diarrhéiques. L’incidence de ces trois maladies prioritaires demeure inquiétante, malgré les progrès accomplis dans le domaine de la prévention et du traitement. De plus, les autres maladies transmissibles comme l’ulcère de Buruli, la lèpre et la drépanocytose présentent également un tableau de morbidité non reluisant.  Le Bénin paie également un lourd tribut en termes de mortalité et de morbidité dues aux Maladies Non Transmissibles (MNT).

Par rapport à la santé de la mère et de l’enfant, bien que la couverture en infrastructures sanitaires soit améliorée, beaucoup de femmes continuent de mourir en donnant la vie. Par ailleurs la malnutrition par carence en micronutriments est également répandue et dévastatrice.

La situation du sous-secteur hygiène et assainissement n’est pas reluisante, malgré les efforts déployés par le Gouvernement et les Partenaires Techniques et Financiers. Elle est caractérisée par une insuffisance dans l’accès à l’eau potable, une gestion non acceptable des déchets et une pénurie d’ouvrages d’assainissement.

Les défis majeurs du secteur portent sur : la mortalité maternelle et infantile, la prévention, la lutte contre les maladies, et la qualité des soins ;  les ressources humaines du secteur ; le partenariat et la déontologie médicale  sans oublier le financement et la gestion du secteur.

Les orientations politiques se fondent sur la vision suivante : Le Bénin dispose en 2025 d’un système de santé performant basé sur des initiatives publiques et privées, individuelles et collectives, pour l’Offre et la Disponibilité permanentes de Soins de Qualité, équitables et accessibles aux Populations de toutes catégories, fondées sur les Valeurs de Solidarité et de Partage de risques pour répondre à l’ensemble des besoins de santé du peuple béninois».

L’objectif poursuivi est l’amélioration de l’état de santé de la population sur la base d’un système intégrant les populations pauvres et indigentes. De façon opérationnelle, l’État s’est engagé à assurer un accès universel aux services de santé et une meilleure qualité des soins pour l’atteinte des OMD, renforcer le partenariat pour la santé et améliorer la gouvernance et la gestion des ressources dans le secteur.

Au regard de cet environnement, BUPDOS-ONG a fait l’option d’une intervention en faveur de la promotion de la santé communautaire à travers des actions de prévention des populations sur les maladies endémiques, les maladies épidémiologiques telles que le paludisme, le VIH/SIDA et les autres IST. Pour la réalisation de ces actions de prévention, BUPDOS-ONG s’appuie sur des initiatives communautaires qu’il porte et soutient mais saisit également les opportunités d’appels à projets des agences de financement du développement.

Par rapport au VIH/Sida en particulier, l’approche de BUPDOS-ONG est intégrée et prend en compte la santé sexuelle des adolescents et jeunes à partir d’un paquet en trois composantes à savoir : la communication pour le changement de comportement ciblée sur les organisations communautaires de base, la prise en charge des PVVIH, les Orphelins et Enfants Vulnérables et le plaidoyer.

BUPDOS-ONG a compris que les adolescents et jeunes n’ont pas toujours accès à l’information et aux services cliniques de qualité, c’est pourquoi, en collaboration avec les formations sanitaires partenaires, l’ONG a développé l’approche, « Clinique Amie des Jeunes », ce qui a favorisé l’accès à la bonne information en matière de Santé Sexuelle et Reproductive (SSR).

Par ailleurs, il y a un manque de dialogue parents-enfants sur les questions relatives à la santé de reproduction et la sexualité. Ceci demeure encore tabou au Bénin Les conséquences sont nombreuses et annihilent les efforts pour assurer au Bénin une compétitivité économique.

Les axes d’intervention sont le renforcement de la prévention de la transmission du VIH et des IST ; le renforcement de la prise en charge globale et du système communautaire sans oublier le plaidoyer. Les domaines d’actions de BUPDOS-ONG sont : Information, Éducation et Communication pour Changement de Comportement; la prise en charge psychosociale des PVVIH et des Orphelins et Enfants Vulnérables, le suivi communautaire et à domicile et l’appui conseil pastoral et le plaidoyer.