Projet de Renforcement des Organisations de Services des Femmes du Mono (PROSFeM)

Accueil / Projet de Renforcement des Organisations de Services des Femmes du Mono (PROSFeM)

Durée du projet

Juin 2008 – Mai 2011

 

Zones d’intervention du projet

Département : Mono,

Commune : Bopa

Arrondissements : Bopa centre, Yégodoé, Gbakpodji, Agbodji, Lobogo

Villages : Tchantchankpo ; Bopa centre ; Tohonou ; Zoungbo mission ; Djoffoun ; ZombiaWèmè ; fandihoui ; Dhodho ; Djadji ; Lokokpo ; Hounvè ; Edéhoué ; Sédohoué ; Adjamè

 

Objectif du projet

Contribuer à la pérennisation et la durabilité des acquis des actions entreprises à Bopa depuis 1999 par un transfert de compétences, de rôles et de responsabilités aux acteurs et aux Organisations de Services.

 

Objectifs spécifiques

  • Accroître les capacités d’autonomie technique, organisationnelle et financière des caisses autogérées des femmes à partir d’un programme d’alphabétisation adapté à leurs intérêts et aux besoins de développement de leur milieu.
  • Consolider la dynamique de développement enclenchée par les organisations de services pour le développement local.

 

Activités développées

  • Renforcement des capacités des gérants et responsables des différents organes de gestion des 16 caisses auto gérées créées à travers les projets PRAMIF de BUPDOS
  • Renforcement des capacités de gestion des comités en charge de la gestion des infrastructures sociocommunautaires et socio-économiques (Unités villageoises de santé (UVS), latrines publiques, puits à grand diamètre, ateliers de transformations, des équipements de transformation (presse, rappeuse etc) installées par BUPDOS à travers les trois phases du projet PRAMIF

 

Collaboration avec les OCB. Préciser la nature de la collaboration

  • Comités de gestion des latrines publiques, des puits à grand diamètre, des ateliers de transformation, des équipements de transformation (rappeuse, presse)
  • Comités de gestion des caisses autogérées
  • Cadre de concertation des caisses autogérées
  • Comité d’orientation et de suivi (COS) présidé par le Maire de Bopa

 

Résultats obtenus

  • 15 gérants des caisses sur 16 sont des femmes alphabétisées qui tiennent correctement les documents de gestion (cahiers de cotisation, de caisse, de crédit) en langue locale Sahouè et le seul restant en français.
  • Dans 12 caisses sur 16, les responsables de chaque organe (conseil d’administration, comité de crédit et conseil de surveillance des caisses fonctionnent à merveille.
  • chaque responsable d’organe connait son rôle, le joue efficacement et 50% des organes soient renouvelés à fin projet. De même ils maitrisent les relations fonctionnelles qui existent entre ces organes.
  • la mobilisation financière locale des caisses s’est accrue et 50% des caisses répondent sur fonds propres à 80% des besoins en demandes de crédits des membres. En définitive, l’épargne locale est passée de 2.309.000FCFA à 5.153 .430FCFA donc a plus que doublée. 12 caisses sur 16 ont ouvert et sécurisé leurs comptes à COOPEC-AD sont satisfaites des prestations et les caisses ont bénéficié de 11.900.000fcfa avec 98.39% de remboursement sur un montant total de crédits de 32.567.500fcfa.
  • Ces femmes ont amélioré leur niveau de revenu qu’elles ont utilisé pour améliorer l’alimentation et la nutrition, les soins de santé de leurs enfants.

 

Budget du projet

338 317 743 F Cfa (516 104 euros)

 

Collaboration avec les collectivités locales

Mairie de Bopa. Service alphabétisation ; CARDER

 

Source de financement du projet

PMU/InterLife de la SUEDE

Laisser un commentaire